Skip to content

Topo sur le congrès de Poitiers du PS du 5 au 7 juin 2015

27 avril 2015

Un petit topo sur le congrès du PS qui approche. Les motions et les candidatures sont toutes déposées. Le vote sur les motions aura lieu le 21 mai 2015 dans les sections, le vote sur le poste de premier secrétaire aura lieu la semaine suivante, le 28 mai 2015. Le congrès en lui-même se tiendra à Poitiers du 5 au 7 juin 2015.

Quatre motions sont sorties des travaux de synthèse et de recoupement du conseil national du 11 avril dernier. Je ne suis pas un archi-spécialiste de la tambouille interne du PS, mais j’ai quand même quelques notions, alors je vais essayer de les décrire en quelques mots, à charge pour quiconque de me corriger et de m’éclairer plus avant. Je vais aussi me permettre un premier pronostic sur le vote des motions et du premier secrétaire, sachant que depuis 2010, les signataires des deux motions arrivées en tête seulement participent au vote pour ce poste.

Motion A : Le renouveau socialiste
Cambadélis, avec Valls, Bartolone, Ayrault, Collomb, Aubry etc.

La motion à vocation ultra-majoritaire, rejointe par une frange non négligeable des frondeurs réels ou supposés. La motion des notables, des pro-gouvernement, de l’orientation sociale-libérale, si possible pas trop sociale quand même.

Motion B : À gauche pour gagner
Christian Paul, avec Filippetti, Maurel, Lienemann, Guedj, Filoche, Hamon etc.

La motion fourre-tout de la « gauche du PS ». Avec des néo-frondeurs (Filippetti), des vieux de la vieille de ladite gauche (Lienemann et Filoche, « Maintenant la gauche ») et « Un monde d’avance », le « centre-gauche » du PS (Hamon). Devrait avoir du mal à faire un très gros score, car beaucoup de déperditions se sont fait sentir dans les bagages d’Aubry partie à la motion A.

Motion C : Osons un nouveau pacte citoyen et républicain
Florence Augier, avec Seye etc.

Une motion citoyenne et participative, un peu de figuration sans vouloir être désobligeant, très très francilienne dans ses signataires, et notamment très très quartiers populaires (93, 94).

Motion D : La fabrique
Karine Berger, avec Galut, Rabault, Bachelay etc.

La motion des quadras-quinquas dynamiques modernes qui s’y connaissent en économie du courant « Cohérence socialiste », et qui devrait faire bander les médias s’ils se donnent la peine d’aller lire leur prose. Les PME, les territoires, la « social-écologie », bref, que du bon pour la com, mais je ne suis pas sûr qu’il y ait grand chose de concret derrière (même si Quilès en est signataire).

Pronostic sur le vote des motions :
A : 77,5 %
B : 14 %
C : 1,5 %
D : 7 %

Pronostic sur le premier secrétaire :
Cambadélis : 81 %
Paul : 19 %

Bilan : ce congrès devrait être une nouvelle débâcle pour la « gauche du PS », et je ne dis pas ça que parce que j’ai du mal à comprendre leur cohérence politique, je le dis aussi en analyste objectif. La synthèse a été faite entre Aubry et Cambadélis, et de l’autre côté Hamon, Filippetti ou Lienemann ne pèsent plus grand chose en ce moment. Certes, on pourrait penser que devant les échecs électoraux du PS, les militants pourraient souhaiter un changement de cap à gauche, mais ce serait oublier que depuis 2012, le PS a perdu la moitié de ses adhérents, et ceux qui restent dans l’état où le PS est actuellement sont forcément des légitimistes. Ceux qui sont partis sont allés vers EELV, ND, le FG, et pour la plupart nulle part. Ils n’apporteront en tout cas rien à la motion B « de gauche ».

Je ne sais pas encore quel va être le traitement médiatique du congrès, mais on peut le subodorer :
– aucun mot sur la C,
– traitement de la motion A dichotomique entre « motion sérieuse et « realpolitik » crédible » et « motion fourre-tout des tambouilles et arrangements entre amis »,
– traitement de la motion B comme « motion de gauche amputée des aubryistes, ah ben oui ma bonne dame, la gauche ça se divise tout le temps ça ne sait faire que ça, et c’est archaïque et gnagnagna »
– découverte, ou non, de la motion D, si oui « et si c’était la surprise, le buzz, le fresh, de ce congrès ? » (dans ce cas, 10 % possibles, voire entretenir un suspense sur « et si elle allait au 2e tour, c’est à dire au vote du premier secrétaire ? »), sinon, aucun mot sur eux (dans ce cas, plutôt 5 %)

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :