Skip to content

Nom et genre des épreuves de biathlon

9 mars 2015

Dans la série « Professeur Zanas se pose des questions à 2 centimes », je réagis à la publication aujourd’hui sur plusieurs sites de sports de l’information « Marie Dorin ne prendra pas le départ de l’individuel. »

L’individuel ? Le quoi individuel ?

Dans les épreuves de biathlon, on connaît 5 formats.

Deux ont un doux nom français qui désigne exactement ce que la course est : le relais, et la poursuite. Ce sont des formats apparus avant les années 2000, avant donc une vague frénétique d’anglicisme depuis l’avènement du tout internet et tout informatique. N’en doutons pas, si ces formats apparaissaient aujourd’hui, il y a de grandes chances pour que les médias, même spécialisés, les appellent respectivement « team » quelque chose et « chase » ou des trucs comme ça.

Deux ont un nom anglais, mais pas pour la même raison.

Le sprint, c’est un mot anglais attesté en français depuis 1895, et largement idiomatisé depuis. Il exprime un effort intense en une courte durée ou distance. Même l’office québécois de la langue française (OQLF) le propose comme substitut français de « rush » dans le domaine sportif ! Il n’y a donc pas lieu de le traduire.

L’autre, c’est le/la mass-start. Je reviens après sur la question de son genre. Ce format a été créé à la fin des années 1990 et au début des années 2000. En pleine frénésie de soumission anglophone donc. Là, on se heurte à l’effet « l’anglais, c’est tellement plus fun ! » Ce terme n’a donc pas été traduit. Par personne, ou presque. Comme les putains de cranberries, qui sont des canneberges. Ou presque, parce que j’ai remplacé le terme dans les titres de la page wikipedia française sur le biathlon par « départ en ligne », et personne n’a remis le terme anglais depuis. Il y avait pourtant plusieurs solutions pour traduire ce terme en lui laissant son sens : départ en ligne, départ en masse, départ groupé, départ collectif. Mais depuis un moment, on ne traduit plus. Rien.

Enfin, 5e format, l’individuel-le. C’est ici qu’on pose la question du sexe d’une course de biathlon. Individuel ou individuelle ? Un relais, un sprint, une poursuite. Un mass-start ? Une mass-start ? Pour l’individuelle, on rencontre dans une immense majorité des cas le féminin. C’est ce que j’utilise. Je parle d’une course, ou plutôt d’une épreuve. Après, ça pourrait être un format, mais ce n’est pas le format qu’on court, qu’on dispute, c’est la course, c’est l’épreuve. On en conclura que les articles que je mentionnais ne savent pas de quoi ils parlent, ce qui ne nous surprendra pas en biathlon.

Pour le/la mass-start, un peu plus compliqué. On adopte en général les mots étrangers au masculin sauf s’ils ressemblent de près à un mot féminin français ou si leur caractère féminin est assez clair. Ainsi « le » sprint ne remplit aucune de ces deux conditions. Je pense qu’on dirait « le » start, si on devait l’adopter. Donc « le » mass-start. En même temps, c’est une course, une épreuve, comme l’individuelle, donc on pourrait lui donner le féminin, « mass-start » devenant comme « individuelle » son adjectif qualificatif. Il serait beaucoup mieux de parler de départ groupé. « Le » départ groupé.

Publicités

From → Vrac

One Comment
  1. Denis permalink

    Bonjour Zanas. J’espère que c’est la même personne du forum biathlon qui a malheureusement disparu. A moins qu’il ait déménagé. Merci de me tenir au courant : cdenischauvet@aol.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :